Parole partagée

Septembre 2018

Des fleuves d’eau vive jailliront...


Après l’été vient l’automne. C’est un lieu commun certes, mais c’est aussi une réalité à laquelle nous ne pouvons pas échapper.

Nous accueillons l’arrivée d’une nouvelle saison soit avec dépit, soit avec soulagement.
Pour nombre d’entre nous, l’été a été synonyme de vacances, bien méritées après la course effrénée de la fin de l’année scolaire. Pour ceux-là, le retour à la routine n’est pas toujours bien accueilli.

Mais l’été est aussi synonyme de chaleur - et cette année, nous n’en avons pas manqué - et peut- être également d’une certaine forme de sécheresse. En septembre reviennent la pluie, les températures basses, et les jours qui raccourcissent... Mais c’est aussi l’occasion de respirer de nouveau. Oui, en plein cœur des mois de juillet et août, il nous est peut-être arrivé d’aspirer à un peu de fraîcheur.

Après la pause du rythme estival, nous allons donc reprendre nos habitudes, retrouver nos collègues, nos amis, notre Eglise. Nous allons, encore une fois, rentrer dans la course. Les activités reprennent, à l’école, au travail, à l’Église. Mais faut-il que la rentrée aille nécessairement de pair avec routine, course effrénée, fatigue ?

L’automne revient certes, mais heureusement ce n’est jamais vraiment le même automne. Les activités reprennent, c’est vrai, mais heureusement, ce ne sont jamais vraiment les mêmes activités. Parce que, nous-mêmes, forts de nos expériences, nous avons changé. Mais surtout parce que, là où nous le laissons souffler, l’Esprit de Dieu fait toutes choses nouvelles.

Je ferai jaillir des fleuves sur les collines, et des sources au milieu des vallées. Je changerai le désert en étang, et la terre sèche en oasis. Dans le désert, je planterai le cèdre, l'acacia, le myrte et l'olivier. Je mettrai dans les lieux stériles le cyprès, l'orme et le buis, tous ensemble. Alors tout le monde verra ceci : c’est le Seigneur qui a réalisé ces choses, c’est le Dieu saint d’Israël qui les a créées (Esaïe 41,18-20).

Avec le Seigneur, la rentrée ne sonne pas comme un éternel recommencement. Tous nous aspirons à la vie, à être pleinement parmi les vivants, même en septembre, à l’heure de la rentrée. Entre amis, au travail, en famille, ou en Église, nous voulons être disponibles pour accueillir, encore et encore, le souffle créateur de Dieu qui vient mettre la Vie partout où il veut et surtout là où nous avons laissé la sécheresse s’installer.

Au cœur du désert, Dieu promet à son peuple de faire une saison nouvelle. Il promet une saison inédite, une saison d’abondance. Alors que cette rentrée soit pour vous, pour nous, marquée par cette promesse de fécondité, de nouveauté, d’une vie pleine et entière, puisée à la source de celui qui peut donner la Vie et la redonner encore. Puisse ce temps qui s’ouvre, pour chacun et en Église, être irrigué par l’Esprit du Seigneur, afin que de nos cœurs, aussi, jaillissent des fleuves d’eau vive.

Céline Sick

Sommaire

Des fleuves d'eau vive jailliront...
Céline Sick
Ézéchiel, l'Évangile avant la lettre
Rentrée des groupes de maison
Jacques Gruber
Groupes de maison
Finances
Philippe Jospin
Agenda
Béatrice Kraemer
Agenda sur le site  

Le site : protestants-boissy.org